Les chaussons bleus

    On se rappelle toute sa vie de sa première boum, paraît-il. C’est vrai. La mienne, qui eut lieu Montgenèvre, en classe de neige, m’a laissé un souvenir aussi impérissable que cuisant. 
    Toute la journée, on n’avait parlé que de cela. La nuit était tombée, et l’excitation était à son comble dans le chalet. Après le repas du soir, la veillée pouvait enfin commencer. D’abord par quelques accords de guitare égrenés par un animateur mélomane. Puis, la sono avait été branchée.
    Les tubes du début des années 1980 se déversèrent dans la salle. Pour autant, aucun élève n’aurait eu l’idée de danser. Trop la honte, d’être le premier à se trémousser devant les copains. On avait un peu baissé la lumière et les instit’ avaient dû payer de leur personne et montrer l’exemple, venant finalement à bout de la timidité des jeunes pré-ados complexés que nous étions. Jusqu’à ce que ne débute la séquence « slow ». Là, les regards s’étaient faits fuyants, les filles, rougissantes, attendant qu’un garçon s’enhardisse à les inviter.
    Moi, je regardais mes pieds. Et l’expression « regarder ses pieds » prend tout son sens quand on apprend ce que je portais ce soir-là : de gros chaussons en moumoute d’un bleu roi pétant, qui ne faisaient pas peu tache avec la jupette que j’avais revêtue pour l’occasion. C’était cela ou les après-ski ! Mes parents – les inconscients – avaient jugé que je n’aurais pas besoin de chaussures de ville à la montagne. Ainsi, au moment du quart d’heure américain, tandis que mes camarades, chaussés de leurs plus beaux souliers, tournaient timidement sur la piste au son de « Couleur menthe à l’eau », verte de rage, je rêvais de pantoufles de vair.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :