Le Voisin (18)

Episode précédent : Le Voisin (17)

Lundi 16 janvier

J’ai suspendu mon offensive jean-luquienne pendant plusieurs jours. Pour le rassurer. Je ne voudrais pas griller toutes mes cartouches avec mon futur allié. Autant garder des munitions pour combattre notre véritable ennemi, qui a apparemment choisi la même stratégie que moi, puisqu’il se fait très discret, lui aussi. Aucun incident étrange n’est venu troubler le cours de ces dernières heures, que je passe dans une sorte d’hébétude, chez moi, dans la seule compagnie de mes livres. Je me nourris frugalement, et ne sors que pour me ravitailler. J’ai débranché le téléphone. Car qui sait de quelle manière ces vampires peuvent s’introduire chez vous ? D’ailleurs, pour tromper leur vigilance lorsque je m’absente, je dispose un leurre devant une fenêtre, je mets la radio en route et laisse les lumières allumées. Ainsi ne sont-ils pas tentés de pénétrer chez moi subrepticement.

Vendredi 20 janvier

L’heure du plan B a sonné ! Le signal que j’attendais est survenu ce matin : la chauve-souris est revenue ! En ramassant un morceau de pain tombé sous le placard de mon évier, je l’ai retrouvée. Elle était là, minuscule et arrogante, cachée derrière une capsule de bière. Comme si elle pouvait m’échapper ! Je ne sais pas ce qu’elle s’est imaginé ! Quoi qu’il en soit, je l’ai immédiatement faite prisonnière. Elle est actuellement détenue dans une boîte à chaussure que j’ai ficelée avec soin. Et, pour plus de sûreté, je l’ai bouclée dans mon frigo. De quoi lui rafraîchir les idées, en attendant un interrogatoire en règle. Ah ! Ah ! Elle va voir de quel bois je vais la chauffer ! Quelques bougies bien placées parviendront bien à la faire parler. Mais une tâche plus importante me force à remettre cette « entretien » à plus tard.  Le moment est venu de relancer l’opération Jean-Luc. Je me rends chez lui sur le champ. Je l’ai entendu rentrer il y a une heure. Cette fois, c’est décidé, je m’invite, qu’il le veuille ou non. Je n’ai plus de temps à perdre. Je dois lui parler. Il y a urgence. Je vais tout lui dire, ce soir-même. Et tant pis s’il me prend pour un dingue. Il finira bien par comprendre. Je n’ai plus le choix, à présent. Il doit rejoindre la lutte et prendre ma suite, si d’aventure je tombais au combat. Je sens qu’ils sont proches. Il ne vont pas tarder à me tomber dessus. C’est imminent. Je devine leur hostile présence… près, tout près. Elle flotte, immatérielle, comme un brouillard maléfique. Mais je ne vais pas me laisser faire. Ils ne me feront pas disparaître aussi facilement que le gnome. Tiens, on sonne à la porte.

Déjà ?

Fin…

(janvier 2006)

Publicités

4 responses to “Le Voisin (18)

  • Maud Jenin

    oh je m’attendais pas à cette fin, ça laisse planer quelques possibilités lol, le mystère est toujours là ! Il faudrait que je relise depuis le début !

    • ladydaner

      J’avais envie de garder le mystère et de laisser la porte ouverte à plusieurs explications, de la plus rationnelle (un homme qui sombre dans la folie) à la plus fantastique…
      Pas trop déçue, j’espère !
      Au moins, je t’ai surprise…

  • Maud Jenin

    ah non pas du tout déçue !!! je me fais plein de films dans ma tête maintenant ! j’arrête pas de me dire que finalement le gnome depuis le début a toujours été une seule personne, que la folie qui s’empare de celui qui subissait le harcèlement du gnome était en fait le gnome car l’histoire se répète avec un autre voisin « jean luc »….bon après l’histoire de la chauve souris j’arrive pas encore à me décider !!

    • ladydaner

      Ouf ! C’est exactement ce que je voulais avec cette fin : que l’on puisse imaginer toutes sortes d’explications. Merci, en tout cas, Maud : tu es vraiment ma meilleure lectrice !!!
      Il faudrait que je me remette à écrire des fictions, mais je suis en train de monter mon blog de voyage, alors je pense que ça va pas mal occuper mon temps ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :